keyboard_arrow_leftRetour

Comment entretenir votre Pompe à chaleur ?

Vous venez d’installer votre nouvelle pompe à chaleur ? Et vous vous demandez comment l’entretenir ? Une partie de l’entretien peut être effectué par vos soins mais une partie plus technique et réglementée, nécessitera de faire appel à un professionnel.

L’entretien qui peut être effectué par vos soins :

Optimiser le fonctionnement de votre pompe à chaleur nécessite des gestes et un entretien quotidien.

Vous utilisez une pompe à chaleur géothermique

Pour assurer le bon fonctionnement de votre installation, vous pouvez vérifier les informations ci-dessous :

  • Garder un bon équilibrage entre le réseau hydraulique et le circuit de chauffage en contrôlant régulièrement la pression du module hydraulique ;
  • Faire attention à bien respecter la composition du fluide caloporteur que vous ajoutez pour remplir le circuit de chauffage ;
  • Conserver les performances de votre installation en changeant le fluide environ tous les 5 ans.

Vous utilisez une pompe à chaleur aérothermique

Réalisez régulièrement les manipulations d’entretien ci-dessous pour permettre de conserver le bon fonctionnement de votre pompe à chaleur aérothermique :
• Pour assurer la bonne circulation de l’air, votre pompe à chaleur doit être propre donc pensez à nettoyer régulièrement les filtres derrière la façade.
• Pour une qualité d’air optimal, les bouches d’insufflation intérieures devront subir un dépoussiérage ainsi que le lavage à l’eau savonneuse régulier du filtre du gainable ainsi que le filtre de la reprise d’air.

Attention : les opérations listées ci-dessus servent à un entretien régulier de votre pompe à chaleur mais ne sauraient en aucun cas remplacer l’entretien annuel de votre pompe à chaleur annuel qui doit être réalisé par un spécialiste !

Le contrôle qui doit être effectué par un Professionnel

Un décret dispose qu’un contrôle annuel d’étanchéité est obligatoire pour tous les équipements utilisant des fluides frigorigènes depuis 2010.

Pour ce contrôle, nous vous recommandons de souscrire un contrat d’entretien auprès de votre installateur qui réalisera un contrôle annuel de votre pompe à chaleur ou bi-annuel s’il s’agit d’une pompe à chaleur réversible. Ce contrat vous permettra de faire des économies et d’avoir une prise en charge par l’installateur en cas de panne.

Votre installateur professionnel doit contrôler :

• La pression du circuit frigorigène de votre pompe à chaleur ;
• La performance de votre installation ;
• L’étanchéité du circuit frigorifique si supérieure à 2 kg de gaz.
• L’état des connexions électriques et frigorifiques.
• Le nettoyage du filtre et du bac de condensation.
• Le contrôle des températures.
• La Débactérisation des unités.
• Le contrôle de l’évacuation des eaux de condensation.
• Planifier et réaliser une intervention en cas de dysfonctionnement.

Bon à savoir ?
L’entretien annuel de votre pompe à chaleur par un professionnel est obligatoire. Par contre si la charge en fluide frigorigène de votre pompe à chaleur est inférieure à deux kilogrammes (environ 12Kw) l’entretien annuel n’est plus obligatoire.

Publié le Publié le
keyboard_arrow_leftRetour

Plus d'articles

Aujourd’hui, l’idée d’avoir un habitat confortable est une de nos principales préoccupations. Et avec l’évolution de la technologie ces dernières années est venu le développement de nombreux produits, comme par exemple celui de la pompe à chaleur. Il est alors maintenant possible d’automatiser l’intégralité du chauffage de son intérieur grâce à la domotique. Mais comment …

Pompe à chaleur chaudière

Chauffer son logement devient de plus en plus coûteux aujourd’hui. C’est pour cette raison que de plus en plus de particuliers s’intéressent aux équipements de chauffage utilisant une source d’énergie renouvelable. Bénéficier d’un confort de chauffe optimal tout en réalisant de belles économies d’énergies, c’est possible grâce à la pompe à chaleur pour chaudière ou …

La pompe à chaleur traditionnelle dispose d’un inconvénient majeur, son compresseur fonctionne en tout ou rien, c’est-à-dire qu’il fonctionne à 100% jusqu’à obtenir la température de consigne. C’est pourquoi la technologie « Inverter » a été développée afin de pallier à cette lacune et optimiser la consommation électrique. Qu’est ce que la climatisation inverter La technologie « Inverter » …